C’est vers la fin des années 80 que les sports électroniques ont fait leur entrée dans le monde. En réalité, un e-sport est un jeu vidéo à joueur unique ou multiple sur internet via un ordinateur ou une console. Aujourd’hui, il connait des tenants et des détracteurs, mais génère tout autant plusieurs centaines de millions de dollars dans son industrie.

Est-ce vraiment une activité sportive ?

One entend le plus souvent par sport une activité qui fait intervenir les muscles. Pourtant ces jeux pourraient ne pas faire transpirer comme ceux qui pratiquent du sport physique. Ces sportifs électroniques développent des capacités extraordinaires de coordination entre leurs yeux et leurs mains. De plus, ils ont une parfaite maîtrise de leurs émotions et gèrent le stress d’une manière considérable. Dans certains pays en Asie, ils prennent de l’essor considérable mais en Europe, certaines restrictions semblent toujours exister.

Les e-sports en jeux olympiques ?

Si les jeux d’échecs ou le bridge sont considérés comme des sports cérébraux, ils sont en débat pour intégrer les jeux olympiques. Le problème avec ces sports électroniques, c’est que le débat n’est même pas encore lancé. Les controverses, les critiques qu’ils subissent de la part de certains hautes personnalités ne leur permet pas d’être intégrés si tôt dans cette grande compétition sportive planétaire. Si la Corée du sud organise un tournoi e-sport en prélude aux JO 2018 de Pyeongchang, celui de 2014 devrait accueillir les e-sports si les discussions sont productives.

Une industrie qui rapporte de l’argent

En 2016, cette industrie aurait généré environ 500 millions de dollars et continue sa flambée. En 2019, les ténors de cette industrie espèrent atteindre le milliard de dollars et le dépasser. C’est un secteur florissant qui compte aujourd’hui plus de 250 millions de joueurs dans le monde entier. Si vous ne vous êtes jamais essayé à ce sport, il est peut-être temps de le faire et de découvrir ses merveilles.